Questions et réponses

*Des questions sur la réglementation ? Nous contacter.

FAQ CMSR

*Dernière mise à jour : 21 septembre 2022

Alors que le processus de rédaction de l'ICMSR est bien avancé, certaines préoccupations de l'industrie ont été exprimées sur la base du projet actuel. En outre, un processus de vérification ministérielle doit avoir lieu pour garantir la bonne adéquation de l'ICMSR avec les réglementations existantes.

 

Une fois qu'un projet final est produit, il doit être soumis à l'OMC et officiellement adopté par le gouvernement central (y compris une notification au Journal officiel).

 

Cela marquera l'entrée en vigueur de l'ICMSR, à partir de laquelle différentes périodes commenceront à compter, le plus important :

  • La période de notification initiale (qui dure 6 mois et commence 12 mois après l'entrée en vigueur de l'ICMSR).
  • La date limite d'enregistrement des substances du tableau II (18 mois après l'entrée en vigueur, coïncidant donc avec la fin de la période de notification initiale).

 

Une autre période clé est la création de l'Indian National Chemicals Authority (INCA), qui est la principale autorité chargée de la mise en œuvre de l'ICMSR. Bien que les règles ne contiennent pas de calendrier précis pour cela, cela impliquera la mise en place de l'Autorité, la mise en place du système de notification et d'enregistrement et la publication d'orientations pertinentes.

L'ICMSR serait adopté en vertu des articles 3,6, 25 et 1986 de la loi de XNUMX sur la protection de l'environnement. La loi confère au gouvernement central le pouvoir d'édicter des règles pour protéger la santé humaine et l'environnement. En minimisant les effets néfastes des substances et en améliorant la gestion des produits chimiques, l'ICMSR contribue à ces objectifs.

Dans le cadre de l'ICMSR, les inscriptions sont généralement individuelles. Par conséquent, il n'y a aucune obligation de soumettre les inscriptions conjointement.

Toutefois, l'enregistrement conjoint est possible en vertu de la règle 10, sous-règle (10). Les déclarants conjoints doivent parvenir à leur propre accord concernant les spécificités de l'enregistrement conjoint (y compris le déclarant principal). Cet accord est conclu entre des parties commerciales et n'implique pas le gouvernement indien.

Les enregistrements conjoints ont les mêmes obligations de conformité que les enregistrements individuels, mais les déclarants conjoints bénéficient de réductions de frais.

De plus amples précisions sur les spécificités de l'inscription conjointe seront fournies lorsque les règles seront finalisées.

Au lieu du pré-enregistrement, l'ICMSR a une exigence de notification, qui couvre toutes les substances et a des exigences de données plus étendues que le pré-enregistrement dans le cadre de EU REACH. Les notifications doivent être mises à jour chaque année par la soumission d'un rapport annuel.

 

L'enregistrement au titre de l'ICMSR ne couvre pas toutes les substances, mais uniquement celles incluses dans l'annexe II. Il n'y a pas d'exigences de données spécifiques à la bande de tonnage pour l'enregistrement (au-delà de l'exigence du rapport sur la sécurité chimique au-dessus du seuil de 10 TPA).

 

En outre, les importations de certaines substances (substances nécessitant un enregistrement et produits chimiques dangereux) sont soumises à une notification d'importation préalable.

L'autorité responsable de la mise en œuvre de l'ICMSR sera l'Indian National Chemical Authority (INCA).

 

INCA sera établi après l'entrée en vigueur de l'ICMSR, tel qu'il est créé dans les règles.

 

Par conséquent, aucune information de contact n'est disponible pour le moment.

ICMSR (Indian REACH) contient des obligations pour tous les acteurs de la chaîne d'approvisionnement (fabricants, importateurs et utilisateurs en aval).

 

Alors que les fabricants nationaux sont couverts par les règles (par exemple, ils doivent notifier les substances qu'ils mettent sur le marché), la conformité pour les substances importées incombe aux importateurs indiens.

 

Les fabricants étrangers peuvent nommer un représentant autorisé (AR) pour se conformer à l'ICMSR en leur nom. Cela déplace les obligations de conformité des importateurs indiens vers l'AR du fournisseur étranger.

Le projet actuel d'ICMSR ne contient pas de détails sur la manière dont la soumission des informations doit être effectuée.

 

La règle 14 fait référence à une plate-forme numérique interactive qui doit être établie par la Division de la réglementation des produits chimiques pour la mise en œuvre des règles. Cependant, le contenu de la règle est axé sur la diffusion d'informations par les autorités.

 

D'autres détails pourraient être clarifiés dans de futurs projets ou une fois que la Division de la réglementation des produits chimiques aura été établie après l'entrée en vigueur de l'ICMSR (Indian REACH).

Les fourchettes de quantité font référence aux substances mises sur le marché. Cela inclut les substances fabriquées en Inde par une entreprise ou importées en Inde par la même entreprise.

 

La fourchette de quantité notifiée est choisie par les entreprises en fonction de la quantité de leur substance qu'elles mettront sur le marché.

 

Étant donné que la fourchette de quantité est incluse dans la notification ou qu'il existe un élément d'incertitude quant à la quantité réelle de la substance que l'entreprise mettra finalement sur le marché (étant donné que la notification et l'enregistrement ont lieu avant la mise sur le marché).

 

Pour en tenir compte, les entreprises doivent soumettre un rapport annuel dans les 60 premiers jours de l'année civile. Dans ce rapport, ils doivent inclure, avec d'autres informations, la quantité réelle de substance mise sur le marché. Si la quantité réelle se situe en dehors de la fourchette de quantité notifiée, les redevances correspondantes doivent être acquittées.

Les tranches de tonnage sont calculées pour chaque année civile (janvier à décembre). Il est évalué rétroactivement sur la base des mises à jour annuelles des notifications. Ces mises à jour sont soumises dans les 60 premiers jours de l'année civile et contiennent des informations sur la quantité réelle de substances placées.

Dans le cas de mélanges, tous les ingrédients dépassant 1 tonne par an doivent être conformes à l'ICMSR, y compris la notification et l'enregistrement, le cas échéant.

 

Quant aux polymères, le projet actuel de l'ICMSR ne contient pas de dispositions spécifiques les concernant. Dans ces circonstances, ils peuvent être traités comme des substances et ont des obligations similaires à toute substance chimique.

Pour moins de 10 tonnesnes par an, l'enregistrement doit inclure un scénario d'exposition. Pour plus de 10 tonnes par an, un rapport sur la sécurité chimique (CSR) est requis pour l'enregistrement. Cette exigence est similaire à UE-REACH. 

Oui, il existe une option légale pour l'enregistrement conjoint. Les importateurs, les fabricants et les mandataires peuvent conclure des accords pour enregistrer conjointement une substance.

 

Les enregistrements conjoints ont les mêmes obligations de conformité que les enregistrements individuels.

 

La structure tarifaire est la même que pour les inscriptions individuelles ; les redevances sont basées sur la fourchette de quantité de la substance et la taille de l'entreprise.

 

Toutefois, les co-déclarants bénéficieront d'une réduction des frais telle qu'établie à l'annexe XIX. Dans le projet actuel, les frais – qui doivent être payés par chaque déclarant conjoint – sont inférieurs de 30 % aux frais pour les enregistrements individuels.

La structure du dossier technique est établie à l'annexe VII de l'ICMSR.

 

Des informations doivent être fournies sur les points suivants :

  1. Détails du titulaire
  2. Identificateurs chimiques
  3. Détails structurels chimiques
  4. Utilisations chimiques identifiées
  5. Informations sur la classification et l'étiquetage
  6. Résumés d'études solides
  7. Catégorie d'utilisation principale
  8. Spécification pour usage industriel et professionnel
  9. Voie(s) d'exposition significative(s)
  10. Exposition environnementale
  11. Mode d'exposition

 

L'annexe VII détaille plus en détail le contenu de chacun de ces titres.

 

En plus du dossier technique, les déclarants d'une substance supérieure à 10 tonnes par an doivent également soumettre un rapport sur la sécurité chimique (dont le contenu est répertorié à l'annexe VIII).

 

Cette structure est très similaire à celle de EU REACH, bien que les critères d'évaluation liés aux résumés d'études robustes ne soient pas encore élaborés, et que les données spécifiques au tonnage et les exigences des résumés d'études robustes ne soient pas encore divulguées.  

Il est s'attend à ce que le portail de soumission et de diffusion soit en anglais, en outre, il peut également être disponible en hindi ou dans toute autre langue locale. 

Les importateurs de mélanges doivent notifier les substances contenues dans les mélanges, si elles sont supérieures au seuil de 1 TPA.

 

Cela exige que les importateurs sachent quelles substances composent le mélange et en quelle quantité.

 

Si l'entreprise qui exporte ce mélange n'est pas prête à partager ces détails, elle peut se conformer à l'ICMSR en utilisant un représentant autorisé.

FAQ BRI

Le fabricant est éligible pour postuler et recevoir un numéro d'enregistrement unique lié au fabricant, à l'emplacement de l'usine, Les produits et la marque. 

Les règles du BIS exigent un rapport d'essai valide (datant de moins de 90 jours) de tout laboratoire d'essai reconnu par le BIS et cette à être soumis lors de la demande d'inscription obligatoire. Les rapports de test émis par les laboratoires reconnus par BIS conformément aux normes indiennes notifiées ne sont acceptés que pour l'enregistrement. 

La marque standard doit être apposée sur tous les deux Les produits et l'emballage. Houtefois, au cas où il n'est pas possible de endroit sur le produit en raison de contraintes de taille, il ne peut être posé que sur l'emballage. Pour les produits avec écran de visualisation, dispositions d'e-étiquetage des produits is aussi disponibles. 

La le numéro d'enregistrement fourni par BIS est expérience unique et authentique pour chaque Lieu de fabrication. Par conséquent, une application distincte doit être faite pour chaque emplacement et prise en charge avec un rapport de test pour le produit de l'emplacement où se trouve le produit qui manufactured. 

SFMC est un programme de certification pour un fabricant étranger qui souhaite obtenir une licence BIS. Le programme concerne la certification de produits autres que les produits électroniques et des technologies de l'information. Pour les produits électroniques et informatiques, veuillez vous référer au système d'enregistrement.

Oui, l'entreprise (le fabricant) doit demander l'enregistrement BIS avant que le produit n'arrive en Inde. Sinon, les douanes indiennes ne dédouaneront pas l'envoi sans le certificat BIS.

Pour le Schéma I (certificat ISI), cela prendra environ 6 mois et un audit d'usine est requis. Pour le schéma II (CRS), cela prend moins de temps, environ 6 à 8 semaines, car l'audit d'usine n'est pas nécessaire.

Traduire "